L’alimentation après l’intervention

Après l’intervention, vous mangez des aliments dont la consistance est modifiée : d’abord liquide puis sous forme de purée.

Progressivement, vous retrouvez une alimentation solide. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises (vomissements, douleurs...), il est très important de suivre les conseils diététiques.

De nouvelles habitudes alimentaires !

  • Ingérez de petites quantités à chaque repas et mastiquez lentement
  • Prenez vos repas assis et dans le calme
  • Arrêtez-vous de manger dès les premiers tiraillements digestifs et dès que vous n’avez plus la sensation de faim (satiété)
  • Ne buvez pas en mangeant (mais suffisamment entre les repas)
  • Mangez équilibré et varié pour éviter les carences nutritionnelles et augmenter les chances de perdre du poids
  • Conservez un apport suffisant en protéines (viandes, poissons, œufs, produits laitiers)
  • Évitez les boissons gazeuses, les boissons sucrées, les sauces et les fritures
  • Sucreries et les aliments gras : leur consommation risque de compromettre la perte de poids.
Ces nouvelles habitudes alimentaires seront adaptées à votre cas au fil du temps.
Elles sont parfois contraignantes mais elles n’empêchent pas d’avoir une vie sociale (repas entre amis, au restaurant) et du plaisir à manger.