Autres hernies

Les hernies de la ligne blanche

Les deux muscles grands-droits de la paroi antérieure de la cavité abdominale (les « tablettes de chocolat » des athlètes) sont réunis sur la ligne médiane par une étroite bandelette aponévrotique élastique médiane dénommée ligne blanche.

Son rôle d’amortisseur entre les deux colonnes musculaires s’exprime pleinement à la contraction de celles-ci, assouplissant ainsi la rigidification de la cavité abdominale. Une déchirure longitudinale de cette bandelette, en règle générale de faible longueur, génère alors une hernie visible sous la forme d’une voussure sous la peau, à une hauteur variable entre l’appendice xiphoïde et l’ombilic.

L’évolution et le traitement s’apparentent à ceux de la hernie ombilicale.

 

Les autres types anatomiques de hernies

Plus rares, elles concernent des points de faiblesse des différentes faces antérieure, latérales et postérieure de la paroi abdominale.
On peut citer :

  • Hernies antérieures de Spiegel
  • Hernies lombaires de Petit et de Grynfeltt
  • Hernies pelviennes obturatrices, ischiatiques, périnéales.

Leur réparation fait le plus souvent appel à un renfort prothétique.

Les hernies hiatales représentent une entité à part et concernent l’élargissement du hiatus œsophagien au sein du diaphragme qui constitue la paroi supérieure de la cavité abdominale.