Bilan pré-opératoire

La préparation

Cette phase de préparation est indispensable et nécessite un véritable engagement de votre part.

Durant plusieurs mois, vous allez rencontrer différents professionnels, membres d’une équipe pluridisciplinaire (chirurgien, médecin nutritionniste, diététicien, psychiatre ou psychologue, anesthésiste, etc.) qui vont vous informer et vous examiner.

Ils vont également vous prescrire différents examens : prises de sang, endoscopie œsogastroduodénale (technique qui permet de visualiser en direct les parois du tube digestif, de l’œsophage, estomac et intestin, grâce à un tube très fin, composé de fibres optiques et d’une caméra vidéo, qui est introduit dans la bouche jusqu’à l’intestin) et, si nécessaire, radiographies, évaluation de la fonction respiratoire et cardiaque, test de grossesse, évaluation bucco-dentaire.

Ceux-ci ont pour buts de réaliser

  • Un bilan complet de l’obésité et de votre état de santé afin de traiter, si ce n’est déjà fait, les affections dont vous souffrez (carences nutritionnelles ou vitaminiques, diabète, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, troubles cardiaques, syndrome d’apnées du sommeil ou autres troubles respiratoires, troubles articulaires, etc.) ;
  • Un bilan psychologique afin de vous proposer, si besoin, une prise en charge psychothérapeutique ;
  • Un bilan de votre activité physique et de vos habitudes alimentaires ;
  • Une information sur la grossesse et la contraception pour les femmes en âge d’avoir des enfants. Durant cette phase de préparation, il est utile de rencontrer des patients déjà opérés.

La décision

À l’issue de la phase préparatoire, l’équipe pluridisciplinaire rend un avis qui peut être de trois ordres :

  • L’intervention est envisageable. L’équipe vous donne alors plus d’informations sur la technique opératoire choisie. Si vous êtes décidé(e) à vous faire opérer, une date d’intervention vous est proposée et une demande d’entente préalable est adressée à votre caisse d’assurance maladie (en savoir plus : www.ameli.fr)
  • Votre préparation à l’intervention n’est pas suffisante. Vous devez vous engager dans une préparation complémentaire. À son terme, l’équipe pluridisciplinaire réexamine votre demande et rend un nouvel avis.
  • La chirurgie n’est pas envisageable dans votre cas. L’équipe pluridisciplinaire vous en explique les raisons et vous propose une autre prise en charge (non chirurgicale).