Hernies et éventrations

Une HERNIE est une protrusion de la couche la plus interne de la paroi abdominale, le péritoine parfois accompagné de tube digestif, le plus souvent l’intestin grêle, au travers d’un orifice NATUREL, comparable à une chambre à air qui sort du pneu. Une hernie apparaît à partir d’un orifice dans les couches musculaires de la paroi abdominale et peut apparaître à tout âge tant chez l’homme que chez la femme. Il s’agit le plus souvent d’un gonflement localisé de la paroi abdominale qui s’intensifie à l’effort et à la toux. Seul l’examen clinique de votre médecin ou de votre chirurgien pourra confirmer le diagnostic. Une échographie de la paroi abdominale n’est ni indispensable ni systématique.

On parle de hernie inguinale lorsque la hernie siège juste au-dessus du pli de l’aine, de hernie crurale lorsqu’elle est située en dessous du pli de l’aine et de hernie ombilicale quand la hernie est placée au niveau du nombril. Beaucoup plus rarement, il existe des hernies latérales, sur la paroi abdominale, située entre l’insertion des muscles abdominaux (hernie de Spiegel).

Les hernies, quelques soient leurs types, sont des pathologies très fréquentes et tout à fait bénignes dans la très grande majorité des cas. Elles peuvent apparaître à tous les âges, y compris chez le nouveau-né et touchent les deux sexes avec une fréquence plus élevée chez les hommes. Il existe des facteurs favorisant leur apparition, mais contrairement à une idée reçue, le développement musculaire n’empêche pas leur survenue. Ces facteurs favorisants sont essentiellement ceux qui font augmenter les pressions qui règnent dans l’abdomen comme le port de charges lourdes répétées, la constipation chronique, les difficultés à uriner (adénome de la prostate) et la grossesse par exemple.

Les EVENTRATIONS, appelées également hernies incisionnelles, ont comme caractéristique commune, quel qu’en soit le siège, d’être développée sur le site d’une précédente incision d’un abord chirurgical, avec pour conséquence une fragilisation secondaire des tissus. La survenue d’une déchirure à son aplomb signe alors l’apparition d’une hernie développée sur cette zone cicatricielle.

Comme toute pathologie, même bénigne, les hernies et les éventrations peuvent se compliquer à tout moment. Il n’existe malheureusement aucun moyen clinique ni radiologique permettant de prédire leur apparition.

Néanmoins on peut dire que les hernies crurales se compliquent plus souvent que les hernies inguinales et que les petites éventrations se compliquent plus souvent que les grosses éventrations.

La principale complication des hernies ou des éventrations est L’ETRANGLEMENT. On parle de hernie étranglée ou d’éventration étranglée. Les signes qui doivent donner l’alerte sont l’apparition d’une douleur intense, d’apparition brutale ou assez rapide et l’impossibilité de rentrer la hernie.

L’aggravation des symptômes peut conduire à l’apparition d’une OCCLUSION INTESTINALE, si l’intestin est coincé dans la hernie. Les signes sont l’arrêt des gaz et des matières, parfois associés à des vomissements. Une intervention chirurgicale est alors nécessaire en urgence.

Plus de 150.000 opérations de hernies de la région inguinale, crurale et d’éventrations ont lieu chaque année en France !