L’intervention

La chirurgie de l’obésité > types d’interventions

La chirurgie de l’obésité (ou chirurgie « bariatrique ») modifie l’anatomie du système digestif. C’est une aide mécanique et métabolique qui permet de diminuer la quantité d’aliments consommée (principe de restriction) et/ou l’assimilation des aliments par l’organisme (principe de « malabsorption »).

Il existe deux grands types de techniques chirurgicales

Chaque intervention a ses avantages et ses inconvénients !
L’équipe pluridisciplinaire vous propose l’intervention la plus appropriée à votre situation, en fonction de vos besoins et de vos facteurs de risque.

Les techniques restrictives

Les techniques dites restrictives pures, qui réduisent la taille de l’estomac :

  • Anneau gastrique ajustable (voir page 12),
  • Gastrectomie longitudinale (ou gastrectomie en manchon ou sleeve gastrectomy)
  • Gastroplastie verticale calibrée (de moins en moins pratiquée) ;

Les techniques mixtes

Les techniques mixtes dites restrictives et « malabsorptives », qui réduisent la taille de l’estomac (restriction) et diminuent l’assimilation de ces aliments par l’organisme (malabsorption) :

  • Bypass gastrique (ou court-circuit gastrique)
  • Dérivation biliopancréatique

L’intervention

L’intervention et l’hospitalisation

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, la plupart du temps par cœlioscopie. Cette technique est recommandée car elle limite la douleur et permet de retrouver une activité normale plus rapidement. Dans certains cas, au cours de l’intervention, pour des raisons de sécurité, il est parfois nécessaire d’ouvrir l’abdomen (laparotomie).

La durée de l’hospitalisation varie de 2 à 10 jours en fonction du type d’intervention et de l’état général de la personne. Elle peut être prolongée si des complications surviennent après l’intervention.

Dans ce cas, votre chirurgien peut décider de vous réopérer en urgence.
Il faut prévoir au minimum 2 semaines d’arrêt de travail après la sortie de l’hôpital.
Comme toute intervention sur l’abdomen, les suites opératoires peuvent être douloureuses. Des médicaments contre la douleur, vous sont donnés si besoin.