Préparation à l’intervention

Intervention

Au cours de la consultation une date d’intervention sera fixée et la clinique où vous serez opéré sera concordée.

En fonction de l’état général du patient, des antécédentes, de la pathologie et du type de chirurgie, l’intervention pourra être réaliser en régime d’hospitalisation :

  • Classique ou complète qui comportera un séjour de plusieurs jours en fonction de l’intervention et du décours postopératoire. Dans ce cas vous serez hospitalisé la veille de l’intervention.
  • Ambulatoire. Dans ce cas vous entrerez le matin et vous sortirez de la clinique l’après-midi ou le soir, après contrôle et validation médicale.

Ambulatoire

Les interventions pouvant être réalisées en ambulatoire sont les suivantes :
  • Cures des hernies et certaines éventrations
  • Cholécystectomie
  • Certaines hernies hiatales
  • Appendicectomie
  • Cure d’hémorroïdes
  • Traitement des fissures, fistules et abcès de la marge anal

Il existe certaines conditions à satisfaire pour pouvoir réaliser une intervention en ambulatoire.

Le patient doit :
  • Ne pas être seul le soir chez lui.
  • Disposer d’un téléphone.
  • Habiter à moins d’une heure de la Clinique.
  • Ne pas avoir de gros facteurs de risques.

Accès Clinique

Mon secrétariat ensuite vous indiquera l'heure d’entrée et où vous devez vous présenter à la clinique.

Rappelez-vous que si vous est demandé d’entrer à la clinique le matin dans le cadre d’un chirurgie ambulatoire programmée, vous devez arriver à la clinique à 7h30 du matin, à jeun, c'est-à-dire sans avoir mangé, bu, fumé ou mastiqué un chewing-gum depuis minuit.

Dans le cas contraire, votre intervention sera annulée.

Si d’autres horaires d’admission sont décidé, ils vous seront communiqué tout suite lors de la consultation préopératoire.

Dossier d'hospitalisation

Ensuite un Dossier d’Hospitalisation sera constitué et la secrétaire vous remettra les documents suivants :
  • Le dossier médical à apporter le jour de votre hospitalisation.
  • Le consentement éclairé concernant votre intervention (à lire et à signer).
  • Les documents d'information sur votre intervention (à lire et à signer).
  • Le devis en 2 exemplaires, un pour vous et un pour le Dossier d’Hospitalisation (à lire et à signer).
  • Les informations sur la préparation à faire avant votre entrée en clinique.
  • La date et lieu du RDV de la consultation d’anesthésie.
  • Le questionnaire pour le RDV avec l’anesthésiste (à remplir).

Vous devrez apporter le Dossier d’Hospitalisation avec vous, le jour d’admission à la clinique.

Prescriptions avant l’intervention

Afin de limiter le plus possible les risques post-opératoires concernant les phlébites et les défauts de cicatrisation pariétale, il vous sera éventuellement fournie, en fonction de l’intervention, une ordonnance pour :

  • Bas de contention
  • Ceinture de contention abdominale

Dans ce cas vous devrez vous occuper de les récupérer en pharmacie avant l’intervention et les apporter le jour de l’admission à la clinique.


Si votre intervention concerne une chirurgie digestive carcinologique majeure programmée, une ordonnance pour une supplémentation nutritionnelle (Oral Impact®), vous sera également fournie


Il s’agit d’une solution nutritionnelle hypercalorique, hyperprotéiné enrichi en oméga 3 (EPA et DHA) et en arginine, très spécifique pour le maintien et restauration de l’état nutritionnel en périopératoire des patients adultes candidats à une chirurgie digestive carcinologique majeure.
Cette immuno-nutrition préopératoire a été prouvé réduire de façon significative la morbidité et la mortalité postopératoires en cas de cancers digestifs.

Oral Impact® s’emploie en moyenne à raison de :

  • 3 briquettes (1023 kcal) par jour pendant 7 jours en préopératoire pour tous les patients.
  • 4 à 5 briquettes (1500 kcal en moyenne) par jour pendant 7 jours en postopératoire pour les patients dénutris.

Préparation cutanée préopératoire

Pourquoi réaliser cette préparation cutanée avant l’intervention ?

Les infections du site opératoire sont souvent d’origine endogène c'est-à-dire que les micro-organismes responsables de l’infection proviennent du patient lui-même. En contact permanent avec le milieu extérieur, la peau héberge de nombreux micro-organismes et comporte une flore résidente profonde ainsi qu’une flore transitoire.

Les micro-organismes de cette flore, introduits dans l’organisme lors d’un geste chirurgical ou d’une exploration invasive, peuvent être responsables d’infections plus ou moins graves. Cette flore ne peut jamais être supprimée en totalité, elle peut seulement être diminuée lors de cette préparation cutanée.

La douche préopératoire

La douche avant l’opération contribue à prévenir ce risque. Elle participe efficacement à l’élimination des germes présents naturellement sur votre peau, et réduit ainsi, le risque de contamination du site opératoire pendant l’intervention.
Elle doit être réalisée la veille et le matin de l’intervention, à votre domicile, si vous hospitalisé le matin ou à la clinique, si vous êtes hospitalisé la veille.

Respecter les étapes suivantes :

  • Frotter la tête et les cheveux avec le savon antiseptique prescrit de type Bétadine® ou Cytéal®, ne pas rincer
  • Savonner le corps et les bras en insistant sur les aisselles et le nombril, ne pas rincer
  • Continuer le savonnage de la région génitale et des jambes en insistant sur le pli interfessier et les orteils
  • Rincer abondamment du haut de la tête au bas du corps.
  • Renouveler ce savonnage une seconde fois en respectant les mêmes étapes
  • Rincer à nouveau abondamment
  • Se sécher avec une serviette propre
  • Mettre des vêtements propres

N’oubliez pas pour votre sécurité :

  • De couper courts vos ongles des mains et des pieds, de retirer tout vernis et faux ongles.
  • De retirer tous vos bijoux et piercings, ainsi que votre alliance.

La dépilation est-t-il nécessaire ?

La société française d’hygiène hospitalière recommande de ne pas pratiquer de dépilation en systématique.

Si la pilosité est importante ou très gênante pour le geste opératoire, une dépilation du site opératoire peur être comme même demandé.
Dans ce cas la dépilation doit être réalisée la veille ou le jour de l’intervention (AVANT l’entrée dans la clinique).
L’usage d’un RASOIR à lame est INTERDIT.
La dépilation est effectuée à l’aide d’une TONDEUSE ou (mieux) à l’aide d’une
CRÈME DÉPILATOIRE.

Pour les personnes ayant l’habitude de se servir d’un rasoir dans un but esthétique, ne plus l’utiliser 8 JOURS avant l’intervention (les microlésions représentent un risque infectieux majeur lors du geste chirurgical)
Le non-respect des consignes élémentaires de douche et de dépilation préopératoires peut entrainer le report de votre intervention.